Chez moi

Avant/après : de la verdure pour un balconnet négligé

Je n’ai pas la main verte. C’est un fait. En plus d’avoir un chat qui mange tout ce qui ressemble de près ou de loin à de l’herbe à chat, j’ai moi-même un don évident pour faire décéder en deux temps/trois mouvements toute fleur ou plante qui aurait le malheur de croiser mon chemin. Il n’y a donc pas de plante verte chez moi, les vases sont vides, et si on m’offre des fleurs, elles finissent généralement sur un balconnet à attendre gentiment de rendre l’âme. C’est triste mais jusqu’à présent, je faisais avec.

Et puis, il y a quelques jours, j’ai aperçu avec effroi que les jardinières à l’abandon de mon rebord de fenêtre de cuisine, en plus d’être envahies d’herbes folles, servaient de dépotoir à cigarettes. Le drame ! Je ne fume pas, mais visiblement, mes amis ont considéré (ce n’est pas franchement leur faute) que c’était suffisament négligé pour que personne ne s’offusque qu’on y laisse des mégots. Prise de conscience efficace, j’ai aussitôt bazardé une bonne partie des pots de fleurs vides, des choses qui n’avaient rien à y faire et je n’ai conservé que ce qui pouvait éventuellement servir plus tard. Après un premier tri, voici ce qu’il restait :

Deux jardinières remplies de je-ne-sais-trop-quoi, des herbes folles, une jonquille (d’où sort-elle ? mystère !), des pots vides et une belle vue sur les tours de la Défense. Pas franchement de quoi se réjouir…

Après un passage chez un fleuriste du quartier, le relooking du balconnet pouvait commencer : nous sommes rentrés avec 50 L de terreau, des plantes aromatiques et un joli oeillet ! Il ne restait plus qu’à mettre la main à la pâte à la terre. Voici le résultat.

Dans les grandes jardinières, du persil, de la ciboulette, de la menthe, du thym (j’adore, ça me rappelle le jardin de mes grands parents !) et du romarin. Dans le gros pot couleur taupe (vestige d’un yuka décédé après une attaque féline en 2010…), un pied de lavande. Et dans le rose, un oeillet assorti. Et parce qu’elle m’intriguait, j’ai gardé la mystérieuse jonquille, au cas où elle survivrait un peu…

Bien sûr, ce n’est pas parfait, mais cette touche de verdure est vraiment la bienvenue ! Loin des moustaches du chat, elle ne craint qu’une seule chose : que j’oublie de l’arroser. Mais devant une si plaisante vue quand je cuisine, ça devrait être dans mes cordes de l’aider à ne pas trépasser tout de suite. Affaire à suivre !

Et voilà ! Pour 40 euros (plantes et terreau), j’ai un balconnet qui retrouve une seconde jeunesse !

6 Comments

  • Reply
    Isabelle
    18 mars 2014 at 18 h 56 min

    Excellente idée de se préserver un petit coin de nature …

    Mon oeil de « relookeuse » aurait rajouter des croisillons bois, sur 30 ou 40 cm, à l’arrière de ces pots, pour gommer le voisinage, et faire courir un petit lierre panaché, bien résistant au balcon de ville …

    Bravo pour avoir amener de la fraicheur printanière avec cet article ..

    Isabelle
    Relookeuse Sarthe

    • Reply
      Nelly Glassmann
      19 mars 2014 at 10 h 18 min

      Merci Isabelle, je garde en mémoire votre conseil, il me semble effectivement judicieux de créer une petite ambiance autour de ces plantes et de cacher un peu le vis-à-vis (pas gênant car un peu loin mais quand même présent !)

  • Reply
    genthon
    18 mars 2014 at 19 h 52 min

    Ben oui !!! parfois il suffit de peu de chose pour se rendre la vie (et la vue) plus agréable. Félicitation pour votre choix de plante.

  • Reply
    michele
    18 mars 2014 at 22 h 33 min

    bonjour,
    changement gai et radical de vôtre rebord de fenêtre et de la vue…vous ne devriez pas avoir de mal à tout conserver en l’état..
    l’oeillet, le persil, la ciboulettre et la menthe ont besoin d’arrosages réguliers et reviennent tout seuls chaque année, tout comme lavande , thym et romarin qui eux, par contre, n’aiment pas trop l’eau et demandent peu d’entretien
    attention à ne pas trop arroser les plantes avec cache pot pour qu’elles ne pourrissent pas en baignant dans l’eau

    • Reply
      Nelly Glassmann
      19 mars 2014 at 10 h 13 min

      Merci Michele pour ces précieux conseils d’entretien des plantes, je vais les garder bien en tête !

  • Reply
    la Fourmi Elé
    25 mai 2018 at 13 h 56 min

    Je suis aussi fan des pieds de romarin qui sont présents toute l’année ce qui fait une petite touche de verdure en hiver si on ne les taille pas, la lavande aussi, les sauges… très chouette pour les cuisiniers… et quelques fraisiers ! ça pousse tout seul ou presque ! les feuilles durent aussi très longtemps !

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.