Visite guidée

Cantine déco pour fast-food chic

A quelques minutes à peine de la rédaction de Côté Maison, juste devant le métro Le Peletier, se trouve Bioburger*, une adresse coup de coeur, tant pour ses délicieux hamburgers maison que son cadre des plus agréables.

Si les hamburgers ont connu un regain d’intérêt ces derniers mois, c’est principalement parce que de nouvelles enseignes n’ont pas hésité à s’engager sur des créneaux plus « premium » que l’incontournable McDonald’s, allant parfois même jusqu’à présenter à leurs clients des burgers gastronomiques, dignes des plus grands restaurants. Pourtant, et c’est ce qui fait tout son charme, Bioburger revendique son appartenance au monde du « fast-food », s’appuyant sur ses prix (très) raisonnables et sur sa rapidité de service. Et pour ne rien gâcher, tout est bio, de la viande aux desserts, en passant par les frites et les boissons. D’ailleurs, ne cherchez pas de Coca Cola® dans les frigos mais essayez plutôt l’une des limonades ! Côté carte, les burgers se déclinent en 6 versions, des plus classiques (normal, cheeseburger, bacon…) aux plus originales (BBQ avec aubergines, Pepper avec sauce au poivre…). Pour les végétariens, il est possible de remplacer la viande par un steak de tofu. Tous les burgers sont préparés avec un délicieux confit d’oignon, qui à lui seul, sublime ces burgers déjà bien appétissants…

Si le passage en caisse est indispensable pour commander son burger/menu, deux options s’offrent pour la dégustation. A emporter ou sur place. Dans ce cas, Bioburger propose plusieurs tablées façon cantine, le tout dans un style industriel très étudié. On apprécie les chaises récup’ dépareillées, les grandes verrières, les beaux carreaux de ciment et les peintures Farrow & Ball sur les murs et au plafond. Une pièce en retrait fait office de petit salon avec son canapé Chesterfield Maisons du Monde, ses tabourets Jim de Maisons du Monde également et sa table basse. La déco se veut tendance mais pas trop. L’important, c’est d’être dans l’air du temps et de plaire au plus grand nombre. Dixit Louis Frack, l’un des cofondateurs, que j’ai pu interviewer il y a quelques temps pour en savoir plus !

Pour lui, la clé d’un fast-food qui peut marcher, c’est avant tout l’emplacement. Ensuite viennent l’accueil et les produits. Si l’ambiance est de plus en plus importante, Louis considère que ce n’est pas une composante indispensable. Pourtant, rien n’a été laissé au hasard. L’adresse de la rue de la Victoire est en fait le second Bioburger. Le premier, passage Choiseul**, à Paris, a été l’aboutissement d’une idée qui lui est venue en 2008, avec son acolyte Anthony Darré. Après des travaux qu’ils ont réalisés eux-même, ils ont lancé leur concept de restauration rapide en juillet 2011. Côté déco, plusieurs styles se mêlent : scandinave, industriel, NY (notamment des parements muraux en brique blancs). Pour imaginer tout cela, ils ont collaboré avec Camille Glorieux (cousine de Louis), qui tient une maison d’hôtes à Bordeaux***. Pour la seconde adresse, ouverte en septembre 2013, forts de leur première expérience, ils ont poursuivi leur collaboration avec Camille qui a affirmé son regard déco en partant plus sur une ambiance bistro/Berlin, du béton ciré et des carreaux de ciment. Cette fois, les travaux ont été réalisés par une entreprise. Certaines contraintes se sont révélées de sympathiques atouts. Ainsi le plafond peint avec une peinture sombre signée Farrow & Ball est resté apparent avec ses gaines et ses suspensions chinées sur le Bon Coin. Les tuyaux de gaz, qu’une norme impose de peindre en jaune fluo, sont devenus des éléments à part entière du décor. Le mur en pierre, au fond de la salle, a été découvert pendant les travaux et il a été décidé de le laisser dans son jus, une vraie bonne idée.

Si l’envie de manger un bon burger vous prend, je ne peux donc que vous conseiller Bioburger. Le rapport qualité/prix est à la hauteur du plaisir qu’on peut avoir à déjeuner dans un endroit si bien décoré.

Burger + frites + boisson ou dessert : 11 euros.
Burger + frites + boisson + dessert : 13 euros. 

* Bioburger Victoire, 10 rue de la Victoire, Paris 9ème. Métro Le Peletier.
** Bioburger Choiseul, 46 passage Choiseul, Paris 2ème.
***  La maison d’hôtes à Bordeaux : http://www.grenadine-bordeaux.com/

Plus d’infos : http://bioburger.fr/

1 Comment

  • Reply
    mademoiselle cécile
    29 août 2014 at 10 h 37 min

    Géniale comme déco ! Bravo Nelly, belle trouvaille

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.