Food

Pâques 2014 : mon best of chocolat

Pâques approche à grands pas, mais cela fait déjà plusieurs semaines que les oeufs en chocolat et autres gourmandises ont envahi les rayons des supermarchés, des chocolatiers et des boulangeries. On ne va pas s’en plaindre, Pâques me semble une période encore plus créative que Noël, les créations printannières n’ayant rien à envier aux bûches de fin d’année.

Au delà du bestiaire habituel (poules, poissons et autres lapins), des oeufs de toutes les tailles ou des cloches bien garnies de friture, on observe chaque année une ribambelle de nouveautés qui poussent toujours plus loin les limites de l’imagination. Je me languis à chaque fois de découvrir ce qu’on aura bien pu nous concocter pour nous surprendre !

Et n’oublions pas de parler de savoir-faire car Pâques est une occasion en or pour certaines maisons de montrer leur grande maîtrise du chocolat, alliée à un vrai sens de l’esthétique. Des créations soignées, de vraies oeuvres d’art pour certaines ! D’ailleurs, certaines enseignes proposent chaque année des créations massives en édition très limitée, une belle vitrine pour leur savoir-faire.

L’un des meilleurs exemples pour 2014 est sans doute l’Atelier Pascal de la Maison du Chocolat, une pièce géante de 5 kilos d’une valeur de 950 euros, un véritable travail d’orfèvre réalisé en quelques exemplaires et présenté essentiellement en boutique.

Autre pièce d’envergure, Eléphant & Cie, une création très chocolatée collector de Lenôtre, une édition limitée également qui pèse son poids (6 kilos et 990 euros).

Bien sûr, ces deux pièces incroyables n’ont pas pour vocation d’être vendues au grand public, elles accompagnent d’autres créations issues de leurs collections respectives, plus accessibles mais tout aussi craquantes !

Une création de Pâques 2014 qui m’a particulièrement marquée cette année, c’est l’Oeuf Paon de Fauchon. Les couleurs sont magnifiques ! Si la version collector pèse la bagatelle de 8 kg (60 cm de haut, 795 euros), une version miniature existe en 15 cm, 300g, pour la somme de 45 euros.

Dans la partie originalité, même si on s’éloigne pas mal des traditions, chapeau à la création de Christophe Roussel, Sweet Japon, qui ose le repas japonais 100% made in chocolat ! (290g, 23 cm * 7 cm, 42 euros).

Moins chocolat que dessert de Pâques, j’ai aimé le look sans défaut de l’entremet de Vincent Guerlais. (croustillant gianduja, mousse mascarpone crémeuse au citron vert, compotée de fraises, décor en chocolat. 6 personnes, 24 euros).

Et pour finir, petit aperçu en 3 chouettes créations issues de mon diaporama Pâques 2014 : le chocolat dans tous ses états publié sur Côté Maison. Je vous invite à découvrir les autres car Pâques 2014 est définitivement un très bon cru  !

Oeuf de Pâques Hèlène la Mère Poule, disponible en chocolat au lait 36 % ou noir 68 % « signature », garnie d’oeufs et de friture de Pâques. 20 cm d’envergure, 900g. 79 euros. A La Mère de Famille.

Oeuf de Pâques Pascal l’agneau, corps en chocolat noir, toison en mini meringues, herbe en pâte d’amandes, garni de friture (chocolat noir, lait ou blanc). 600g. 35 euros. Arnaud Delmontel.

Oeuf de Pâques déguisé en poule, chocolat 68 % de cacao, garni de chocolats praliné. 700g, 93 euros. Jean-Paul Hévin.

Crédits photo : La Maison du Chocolat, Lenôtre, Fauchon, Patrick Gérard, Vincent Guerlais, A la Mère de Famille, Arnaud Delmontel, Jean-Paul Hévin.

No Comments

Leave a Reply