Food

Spécial Mardi Gras : Gaufres flamandes

Vous connaissez les gaufres fourrées à la vergeoise, qu’on trouve facilement dans le Nord de la France, comme chez l’emblématique Meert ? On les trouve aussi sous l’appelation gaufres flamandes. Si désormais, on en trouve aussi en version industrielle (de la marque notamment Lotus, pour ne pas la citer), rien ne vaut le plaisir d’une version home made ! Mais pour ça, la problématique numéro 1, c’est : comment obtenir un gaufrage aussi particulier ? Impossible avec un gaufrier classique.

Spécial Chandeleur : Gaufres à la vergeoise

L’idée d’en faire moi-même était restée un rêve jusqu’à ce qu’on me parle du dernier gaufrier/croque monsieur de Tefal, le Snack Collection. A première vue, rien de révolutionnaire. Pourtant, si l’appareil de base, vendu environ 74,90 euros dans le commerce, n’a rien qui le dissocie de ses concurrents, il propose un vrai plus qui change tout : une collection de plaques à acheter à l’unité, pour le compléter selon les besoins/envies. Et la collection est attirante : paninis, croques triangles, gaufrettes, coeurs, bricelets, empanadas, pain perdu, pancakes, beignets et mini bouchées… Chaque jeu de plaque supplémentaire est vendu environ 19.99 euros.

Snack Collection, Tefal

Comme Mardi Gras approche (le 17 février 2015, pour ceux qui se posent la question), on m’a proposé de tester l’appareil avec ses plaques à gaufrettes. Après une petite enquête sur Internet pour trouver une recette, j’ai fait un mix entre celle de Mademoiselle Pah et celle de Sucrissime. Et je me suis lancée ! Vous pourrez découvrir la recette à la fin de cet article.

Mon avis sur le Snack Collection de Tefal : Ayant un modèle moins récent de gaufrier/croque-monsieur de Tefal, j’ai vite trouvé mes marques avec ce modèle. Bon point par rapport au mien : un bouton on/off sur le côté qui permet d’éteindre/allumer l’appareil. Le mien se met sur tension directement lorsqu’on le branche, ce qui n’est pas toujours pratique et sécurisé ! Les plaques se clipsent sans problème, et un système de sécurité vient bien fermer l’appareil lorsqu’il est en cuisson.

Et les plaques alors ? Pour être honnête, il m’a fallu plusieurs fournées pour trouver le meilleur moyen de les utiliser . Elles permettent de faire 4 gaufrettes rectangulaires simultanées. Sauf que… J’avais en tête de faire des gaufres ovales. Et mettre une boule de pâte à gaufres au milieu de la plaque ne s’avère pas la meilleure idée qui soit à cause des empreintes. Ni même deux boules sur chaque moitié, ni même 4 sur chaque quart. Pourquoi ? Parce que la gaufre s’étale et déborde forcément sur sa voisine… Sans parler du fait que pour faire des gaufres fourrées, il faut pouvoir les ouvrir en deux et que mes premiers essais ne rendaient pas la chose facile.

Finalement, à force de persévérance, j’ai trouvé la solution. Etaler un rectangle de pâte (un peu moins grand que la superficie totale de la plaque) au centre permet d’obtenir 4 gaufrettes (certes ni ovales ni même rectangulaires) mais qui sont faciles dissocier (en pliant, grâce au façonnage de la plaque) puis à ouvrir pour insérer la garniture. En fait, cette méthode est la seule qui m’a permis d’obtenir des gaufres qui ont gonflé et qui du coup s’ouvrent bien, même sans utiliser un couteau.

 La recette des gaufres flamandes, fourrées à la vergeoise :

Spécial Chandeleur : Gaufres à la vergeoise

Ingrédients :

– 500g de farine T55
– 4 oeufs
– 2 sachets de levure de boulanger
– 50g de lait
– 100g de sucre en poudre
– 250g de beurre à température ambiante
– sel

Garniture :

– 250g de beurre (éventuellement demi-sel*)
– 500g de vergeoise (sucre brun)
– 25cl d’eau

Préparation :

– Délayer la levure dans le lait tiédi et attendre 5 minutes.
-Dans le bol du robot, mettre tous les ingrédients sauf le beurre et pétrir.
– Ajouter le beurre mou coupé en petits morceaux et pétrir à nouveau.
– Laisser lever 2h à température ambiante ou idéalement dans un four préchauffé à 40°C, le bol recouvert d’un torchon propre.

– Préparer la garniture : porter à ébullition la vergeoise avec l’eau jusqu’à obtenir un sirop**
– Hors feu, ajouter le beurre à température ambiante, mélanger et laisser refroidir.

– Réaliser les gaufrettes à l’aide de l’appareil adéquat en faisant des boules de pâtes aplaties en rectangle de la surface d’une plaque maximum.
– Dès la fin de la cuisson, détacher chaque gaufrette en pliant selon les empreintes puis ouvrir dans le sens de la largeur pour les fourrer de garniture***.
– Laisser reposer pour que la garniture se fige.

 

* La recette préconise du beurre classique, je n’avais que du demi-sel, et le résultat est top avec. A vous de choisir 😉
** J’ai réussi à aller jusqu’à 114°C,mais la température exacte pour ce sirop reste un mystère non dévoilé correctement par Meert dans la recette de son livre (sans doute pas The recette top secrète…).
*** Afin que ce ne soit pas écoeurant, je n’ai pas mis trop de garniture, je n’ai donc pas utilisé la totalité de ma préparation, peut-être juste la moitié. Ajustez les quantités selon vos goûts.

1 Comment

  • Reply
    Lucas Delphine
    21 janvier 2018 at 14 h 16 min

    Bonjour, je voulai savoir s il ne serait pas possible d utiliser les plaques à bricelets pour faire les gaufres flammandes ? Moi aussi j ai acheté le snack collection et cette forme rectangle pour les gaufrettes n est pas top . ( il aurait mieux valu carré ) alors je me suis dit après tout peut être que les plaques à bricelets pourraient permettre à avoir une forme plus ronde et du cou plus régulière pour les gaufres fourrées à la vergeoise. Qu en pensez vous ?

  • Leave a Reply