DIY

DIY : un cadre à la punch needle

Punch needle ? Traduisible en « aiguille de poinçon », c’est une aiguille qui permet de broder avec de la laine ou du fil de coton plus ou moins épais, en perforant un tissu. Le relief obtenu dessine peu à peu un (ou plusieurs) motif(s) de bouclettes, qu’ils soient abstraits ou plus concrets. On trouve parfois la punch needle sous l’appellation d’aiguille magique.

Ma punch needle se présente ainsi :

DIY : un cadre à la punch needle

Je vous invite à découvrir les liens suivants pour mieux appréhender son fonctionnement :

Mon matériel

Une aiguille fait office de référence : la Oxford punch needle d’Amy Oxford. Ses inconvénients : son prix (environ 28 euros) et le fait qu’elle soit souvent en rupture de stock sur les boutiques en ligne. Alternative intéressante, la punch needle* vendue notamment par la Petite Epicerie. Son prix est nettement plus accessible (6,90 euros !) et même si elle n’est pas parfaite (le poinçon saute régulièrement du manche si on appuie trop fort), c’est un choix pertinent pour débuter en punch needle. Il faut également préciser que c’est une activité assez onéreuse, j’en reparlerai ensuite, toute économie est donc bonne à faire !

Côté support, il existe des toiles spéciales, notamment la Floba dont j’ai lu beaucoup de bien, mais elles sont trop chères à mon goût. Là encore, c’est vers une alternative plus accessible que j’ai testée : la toile de jute*. Personnellement, j’en suis largement satisfaite pour cet usage, après avoir en vain essayé de perforer du tissu « normal » ou de la toile à broder « normale » avec mon aiguille. Je vous recommande donc vraiment, pour vos débuts à la punch needle, de choisir ce support agréable à travailler.

DIY : un cadre à la punch needle

Pour les laines, je pioche dans mon stock de pelotes pour le tissage. Ci-dessus, vous voyez de la laine Sostrene Grene et de la Phildar, d’au moins aiguille 3. Plus c’est épais (tant que ça rentre dans la punch needle !), plus c’est joli 🙂

Mon cadre à la punch needle

Autant l’avouer tout de suite. Quand la Petite Epicerie m’a proposé de tester la punch needle et la toile de jute, j’avais pour projet de faire une jolie pochette. Genre une face brodée et l’autre en tissu, avec doublure intérieure et fermeture zippée. Mon enthousiasme était sans faille, jusqu’au moment où j’ai voulu coudre ce satané zip. Je n’ai jamais cousu de fermeture, et mon talent de couturière ne s’est pas encore manifesté. Ça a donc failli très mal finir. Ou alors, peut-être que ça a mal fini, que j’ai cousu n’importe comment et que j’ai sauvé à la dernière minute ma toile de jute brodée… Ma pochette a fini en cadre, et finalement, je dois admettre que c’est un mal pour un bien ! Ça m’apprendra également à être trop ambitieuse en couture…

Bref, reprenons au début. Sur un morceau de toile de jute, placée au début dans un tambour à broder, j’ai punché au feeling. A un moment, ma création ayant rendu le support un peu plus rigide, j’ai terminé sans cadre. Au final, j’ai obtenu un beau rectangle de bouclettes :

DIY : un cadre à la punch needle

Je l’ai retourné pour fixer une toile thermocollante (en la repassant dessus), ce qui permet aux fils de rester en place, et à la création à la punch needle de ne pas se faire la malle !

Je vous passe ensuite le carnage de la pochette ratée, et j’en arrive directement au moment où j’ai eu l’idée de récupérer un cadre en bois pour y installer mes bouclettes. Comme l’arrière était bien maintenu par le tissu thermocollant, j’ai reporté les mesures du fond dessus et j’ai joyeusement coupé dans mon rectangle pour qu’il soit au bon format. Est-ce la façon la plus propre de faire ? Je n’en suis pas certaine. Mais est-ce que ça rentre dans le cadre ? Oui, tout à fait !

Et voilà donc comment j’ai obtenu mon cadre de bouclettes. C’est le genre de truc où tu as envie de passer ta main dessus pour voir si c’est  doux. D’ailleurs, j’ai évidemment retiré la vitre en verre/plastique pour ne pas gâcher l’effet. (et oui, c’est doux, je confirme !)

DIY : un cadre à la punch needle

DIY : un cadre à la punch needle

DIY : un cadre à la punch needle

DIY : un cadre à la punch needle

Mon avis sur la punch needle

Travailler à la punch needle, c’est chouette. Vraiment. Je trouve cela très agréable comme technique, ça demande concentration et lâcher prise pour donner vie à des motifs abstraits. Le geste est simple, répétitif et pourtant, demande un peu de maîtrise pour ne faire sauter ni la bouclette en cours, ni le poinçon de l’aiguille dans le manche. Quant au résultat, j’adore la texture obtenue par la punch needle, c’est très « cosy ».

Côté matériel, on s’en sort facilement pour débuter, avec la punch needle évoquée plus haut et de la toile de jute. En revanche, côté laine, je trouve la punch needle très gourmande. Il faut prévoir en suffisamment grande quantité ses couleurs, on consomme vite des mètres ! C’est ce qui m’encourage plus à persévérer sur d’autres projets de cette envergure, plutôt qu’envisager un coussin ou autre production de grande ampleur. Je ne pense pas dire de bêtise en écrivant que ça nécessite bien plus de laine que le tissage contemporain !

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.