DIY

Comment faire une plante suspendue ?

Green attitude et urban jungle ont décidément le vent en poupe. Les collections déco ne s’y sont pas trompées, la verdure est la star cette saison, elle s’invite dans tous les catalogues, et sans doute pour un moment encore. Les concepts autour des plantes fleurissent, de la location de plantes vertes, des boutiques dédiées aux cactus, d’autres aux terrariums… Même sans avoir la main verte, il devient très simple d’apporter une bonne dose de nature chez soi.

Et pour preuve de l’engouement massif pour cette tendance végétale, le nombre de photos épinglées sur Pinterest ne cesse de grandir. Au delà des idées qui font rêver, on trouve de plus en plus de photos épinglées que l’on peut s’approprier pour les transposer chez soi. Les photos inspirantes de terrariums et autres plantes vertes à profusion sont donc une matière intéressante pour façonner ses projets déco, et ensuite mettre la main à la terre pour faire entrer la nature chez soi. On commence à s’éloigner de la vision impersonnelle et désincarnée de la décoration véhiculée par les magazines papier, et c’est tant mieux !

Pour passer de la photo épinglée sur un board à la réalité, Pinterest France a proposé à la décoratrice végétale Caroline, de Mama Petula, d’animer un atelier de jardinage urbain. Au programme, réalisation d’une plante suspendue et judicieux conseils pour bien faire !

Comment faire une plante suspendue ?

Matériel :

  • De la corde assez épaisse, brute ou de teinte naturelle
  • Un contenant (une tasse, un bocal, un pot…), qu’il soit transparent ou opaque
  • Des billes d’argile
  • De la terre
  • Une plante (ici, une fougère)

Comment faire une plante suspendue ?

On commence par réaliser la suspension en corde. Pour cela, il faut définir une longueur suffisante qui correspondra à la hauteur de la suspension (de l’attache en haut jusqu’à la pointe des fils suspendus) qu’on multiplie ici par 6 pour avoir la longueur totale de corde. On plie en 6 la corde, d’un côté il y a deux boucles et deux brins, de l’autre, 3 boucles. On fait un noeud pour maintenir ensemble les 3 boucles, et de l’autre côté, on coupe les 2 boucles pour obtenir 6 brins. (Vous suivez ?). On fixe le côté boucles sur un crochet fixé à la table, ou à défaut, avec du scotch sur la table…

Comment faire une plante suspendue ?

Ensuite, en évaluant la bonne position pour son contenant, on noue ensemble deux brins, puis, 2 à 2, les autres brins en veillant à les nouer à la même hauteur que le premier noeud. Ensuite, on prend un brin du premier noeud, qu’on noue avec un brin du second noeud. De même, l’autre brin du second noeud avec un brin du troisième, et enfin, les deux derniers ensemble. Enfin, on noue tous les brins ensemble pour former le fond de la suspension, qui maintiendra le contenant en place. A ce moment-là, il faut tester si ledit contenant se positionne correctement. Le cas échéant, il faut ajuster les noeuds pour que tout tombe bien (et que le contenant, lui, ne tombe pas…).

Comment faire une plante suspendue ?

On passe ensuite à la mise en terre de la plante. Ici, il s’agit d’une fougère, une plante qui aime bien l’eau, l’humidité, l’ombre, bref, une plante qui devrait se plaire en appartement… Dans le fond, on place environ 1 cm de billes d’argile, elles permettent de retenir l’eau et d’éviter aux racines de la plante de ne pas être en contact direct avec si elles n’en ont pas besoin. Puis, on installe la fougère. Pour dépoter sans dommage la plante de son pot d’origine, on la tient horizontalement dans une main, les feuilles entre le pouce et l’index, la paume pour retenir la terre. Et on retire délicatement le pot. Si le pot est très haut, il faudra préalablement le remplir de terre, pour que la plante arrive à une bonne hauteur. Une fois en place, on comble les côtés avec de la terre, en veillant à bien tasser. On arrose, et that’s it !

Comment faire une plante suspendue ?

Comment faire une plante suspendue ?

Comment faire une plante suspendue ?

Il ne reste plus qu’à placer la plante entre les brins de la suspension, puis de l’accrocher quelque part. Pas besoin de faire un trou dans le mur ou le plafond, une poignée de fenêtre, un crochet-patère fixé à un dessus de porte ou encore un bouton de tiroir feront l’affaire !

Facile non ? Pour débuter, c’est idéal, et on peut ensuite augmenter la difficulté en multipliant le nombre de brins, en faisant des noeuds de macramé, en jouant sur les couleurs de corde et en ajoutant des perles. Pas de limites à l’imagination ! Et pour encore plus d’inspiration, je vous propose mon board Terrariums (mais pas que) et celui de Pinterest France Urban Gardening. A vous de jouer !

Comment faire une plante suspendue ?

Comment faire une plante suspendue ?

2 Comments

  • Reply
    Niya
    13 mai 2016 at 10 h 00 min

    C’est mignon cette petite tasse suspendue. Ça me donne des idées pour ma future maison :p

  • Reply
    mathilde
    19 mai 2016 at 10 h 21 min

    La difficulté est d arriver à faire les noeuds à la même hauteur !

  • Leave a Reply