Tissage

Tissage : l’astuce de « l’arc de cercle »

Lorsqu’on tisse, il n’est pas rare de voir son ouvrage se déformer au fur et à mesure. La raison est simple : si on tire trop avec sa laine à chaque nouvelle ligne, on exerce une pression trop forte sur les fils de chaîne des bords, qui vont avoir tendance à se décaler vers l’intérieur. Le tissage soumis à cette tension ne sera pas rectangulaire, mais va se rétracter vers le centre, avant de se re-dilater vers la fin.

Tissage : l'astuce de "l'arc de cercle"

 

Ce qui déforme le tissage, c’est donc la tension exercée sur le fil de chaîne à droite et à gauche du métier à tisser, à chaque nouvelle ligne. Le geste réflexe, c’est de tisser de droite à gauche ou de gauche à droite, avec son aiguille, et de tirer le fil jusqu’à ce qu’il forme une belle ligne droite. Imaginons que vous partez de la gauche vers la droite. Vous allez tirer votre fil jusqu’à ce qu’il soit bien tendu et qu’il soit plaqué contre le fil de chaîne le plus à gauche. Mécaniquement, la tension du fil est au maximum à gauche, et beaucoup plus lâche à droite. Jusqu’à la ligne suivante où c’est à droite que la tension sera très forte.

Alors, comment faire pour éviter de déformer son tissage ? Faire attention à ne pas trop tirer ne suffit pas, car invariablement, ça finira par se décaler vers l’intérieur… Heureusement, il existe une technique géniale, qui permet de corriger la tension du fil à chaque ligne, en veillant à ce qu’elle soit répartie sur toute la largeur, et non pas seulement sur la gauche et la droite du tissage (ce qui arrive quand on ne fait rien de spécial).

C’est donc ce que j’appelle la méthode de l’Arc de Cercle. J’ai repéré l’astuce dans le livre On The Loom de Maryanne Moodie, qui la nomme « Bubbling ». Testée et largement approuvée, je la partage ici, en version un peu plus détaillée que ce que j’ai pu traduire de l’anglais.

C’est quoi l’idée de l’Arc-de-Cercle magique ? Plutôt que former une ligne droite de la largeur pile du tissage, on va prévoir un tout petit peu plus de fil pour former un petit arc-de-cercle de 1 à 1,5 cm de haut qu’on va abaisser en deux temps. Ainsi, les points de tension sont bien répartis, et la laine ne tire plus sur les côtés car le fil est également (juste ce qu’il faut) plus lâche.

Démonstration !

En veillant à ne pas tirer sur la droite (ou la gauche, selon où vous vous situez dans votre tissage…), tissez votre ligne en formant un arc de cercle. Il ne doit pas être trop haut ! Sur mon petit métier à tisser (19 x 29 cm), je fais environ 1 à 1,5 cm. Pour un métier plus grand, on peut aller légèrement plus haut. Dans tous les cas, il faut essayer sur plusieurs lignes, pour trouver « sa » hauteur idéale.

Tissage : l'astuce de "l'arc de cercle"

Avec votre doigt, abaissez la ligne au niveau du centre.

Tissage : l'astuce de "l'arc de cercle"

Faites de même avec le centre des deux petits arcs de cercle.

Tissage : l'astuce de "l'arc de cercle"
Tissage : l'astuce de "l'arc de cercle"

A l’aide du peigne, finissez d’abaisser la ligne.

Tissage : l'astuce de "l'arc de cercle"

Et voilà ! La tension de la laine est désormais bien répartie et ne viendra plus déformer le fil de chaîne sur les extrémités ! Vous n’avez plus qu’à reproduire cet Arc-de-Cercle à chaque ligne 🙂

Tissage : l'astuce de "l'arc de cercle"

1 Comment

  • Reply
    bysuzette
    20 décembre 2016 at 8 h 33 min

    coucou ! merci pour cette astuce car c’était le truc qui me faisait flipper ! j’avais peur que ce soit pas très joli sur les côtés étant donné que je n’ai pas acheté un métier avec les tiges en fer sur le côté … je vais donc mettre ceci en application dès la semaine prochaine; je profite des vacances à la montagne pour enfin me lancer !!! @ très vite !

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.