Couture

Couture : une jupe Chardon jaune moutarde

Je suis tellement sous le charme du patron de la jupe Chardon de Deer and Doe que je l’ai déjà cousue 4 fois. La première, je vous l’ai montrée il y a quelques jours. Les suivantes, pas encore, mais la dernière, la voici ! Il faut dire qu’elle est tellement jolie…

Ce qui me plaît dans ce patron, au delà du fait qu’il soit très clair et accessible pour une novice comme moi, c’est qu’il est très compatible avec ma morphologie pas du tout filiforme. Il épouse la taille tout en masquant les hanches/le ventre dans ses plis. Sa longueur par défaut est au niveau des genoux (du moins, par rapport à mon altitude personnelle de moins d’un mètre soixante), mais j’en ai fait une version plus courte qui est également très chouette.

Pour revenir à cette jupe-là, c’était vraiment une idée fixe : le jaune moutarde et moi, c’est une histoire qui dure ! Comme je suis blonde, c’est difficile de l’envisager pour un haut. Mais en jupe, j’en rêvais, sans trouver mon bonheur en magasin. Alors, maintenant que je commence à manier de façon un peu plus intéressante ma machine à coudre, je n’avais plus d’excuse pour ne pas avoir ma propre jupe moutarde…

J’ai trouvé le tissu, sergé, au Marché Saint Pierre, il est un peu épais, donc avec pas mal de tenue. J’ai fait mes coutures en jaune, et les surjets en noir. C’est d’ailleurs une nouveauté pour cette jupe par rapport aux précédentes jupes cousues : j’ai désormais une surjeteuse, et il n’y a pas photo sur les finitions !

J’ai également utilisé du « vrai » thermocollant, plutôt que mon bricolage avec du thermocollant à ourlets… La fermeture éclair, jaune, n’est toujours pas invisible, mais elle est bien posée (du moins, j’en ai l’impression…). Je suis fière de moi !

Pour l’ourlet, j’ai utilisé un biais kaki de la Petite Epicerie (j’ai fait avec ce que j’avais en stock), et j’ai utilisé ma nouvelle machine à coudre pour fait un point spécial trop chouette qui habille le bas de la jupe.

Pour le reste, comme les précédentes Chardon, il y a des poches trop pratiques, et des fronces. C’est toujours l’élément le plus long à réaliser du patron, mais on s’y fait !

Voilà ! C’était ma jupe Chardon jaune moutarde, en espérant qu’elle vous plaira autant qu’à moi ! Maintenant, je vais me lancer sur une robe Belladone, et une blouse Datura, toujours chez Deer and Doe.


No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.