DIY

Terrarium : 3 erreurs à éviter

Le terrarium, c’est le nouvel ami à la mode. Il est beau comme tout, ne demande pas trop d’entretien, et il en existe pour tous les goûts. Aucune raison de ne pas en adopter un, même pas la mauvaise excuse de ne pas avoir la main verte…

Pourtant, aussi esthétiques soient-elles, les plantes vertes ainsi mises en scène ne sont pas dans leur élément naturel. Pire encore, elles sont carrément dans un environnement hostile, auquel elles vont devoir s’adapter, au risque de dépérir bien vite. Si vous voulez les faire durer, voici les conseils avisés d’une spécialiste, Caroline Ciepielwski, alias Mama Petula, décoratrice végétale. Lors de l’atelier Pinterest où j’ai appris à faire une plante suspendue, je lui ai demandé quelles sont les 3 erreurs à éviter lorsqu’on fait soi-même un terrarium. Voici ses réponses…

Terrarium : les 3 erreurs à éviter

Erreur n°1 : négliger le drainage du terrarium

Mettre de la terre dans un contenant en verre, quel qu’il soit, ne suffit pas à réussir un terrarium. Bien au contraire. La survie d’une plante dans ce milieu se joue énormément au drainage de l’eau. Il est indispensable de placer au fond des billes d’argile et/ou des cailloux afin que, lorsqu’on arrose la plante, en infimes quantités, l’eau s’écoul au fond du pot. Les racines ne seront ainsi pas en contact direct avec l’eau, ce qui ferait moisir la plante à terme. Au contraire, elle s’en nourrira seulement lorsqu’elle en aura besoin.

Terrarium : les 3 erreurs à éviter

Erreur n°2 : laisser un terrarium tout le temps fermé

Vous avez du le voir sur Pinterest, le terrarium se décline en contenant ouvert, mais aussi en version close, que ce soit sous cloche, en bocal avec couvercle rabattu et autre boîte en verre fermée. Contrairement à ce qu’on peut lire, notamment sur le fait qu’en milieu clos, la condensation permettrait d’irriguer naturellement la plante à l’infini, un terrarium ne doit jamais rester exclusivement fermé ! Il faut ouvrir régulièrement le couvercle/bouchon afin d’aérer le terrarium, et empêcher l’apparition de moisissures et champignons. Le terrarium qui n’a absolument pas besoin de vous n’existe pas encore…

Erreur n°3 : mettre un terrarium en plein soleil

Les plantes grasses et autres cactus ont besoin de soleil. MAIS ! Les mettre en plein soleil les ferait trépasser avant l’heure. Les rayons du soleil associés au verre de vos vitres provoquerait un effet loupe sur vos plantes qui risquent alors la brûlure sévère. A vous de trouver le meilleur endroit, de la lumière, mais pas directement, et surtout, pas les recoins sombres de votre intérieur, au risque de les voir tout autant décéder.

Merci encore à Mama Petula pour ces précieux conseils !

Terrarium : les 3 erreurs à éviter

1 Comment

  • Reply
    sadia
    24 juillet 2016 at 1 h 56 min

    Merci pour ces conseils, j’en sais plus mtn pour me lancer 🙂 !!!

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.