Aiguille en fête : à la découverte des paysages brodés

Le salon l’Aiguille en fête a ouvert ses portes ce matin, jeudi 9 mars 2023 et se tiendra jusqu’à dimanche soir Porte de Versailles, à Paris. Avant de déambuler dans les allées pleines de bonnes idées créatives autour du fil (tricot, broderie, couture, etc), j’ai eu l’opportunité d’assister à un atelier d’Ina Georgeta Statescu sur le thème des paysages brodés. Au programme : couture à la machine et broderie à la main pour imaginer une ambiance printanière, riche de textures et couleurs.

Une création textile surprenante

J’ai découvert le travail d’Ina Georgeta Statescu le temps de cette initiation. Je n’avais jamais vu cette approche du tissu et de la broderie auparavant, et je dois dire que j’ai trouvé ça riche de possibilités créatives ! L’idée est de superposer des tissus, opaques ou plus légers, des dentelles et d’autres tissus tout en transparence. Chaque morceau est détaillé librement, dans une forme rappelant des collines. Ceux-ci ayant été préparés en amont de l’atelier, il ne nous restait plus qu’à les disposer à notre guise sur un rectangle de toile thermocollante, et de les épingler.

Paysage brodé

Ensuite, la machine prend le relais pour coudre avec un fin fil de nylon transparent, les tissus sur la toile. On longe les lisières des différentes pièces de tissu pour que l’ensemble ne bouge pas.

Paysage brodé

Ensuite, on vient positionner les collines sur une toile préalablement peinte par l’artiste, dans des teintes printanières, avec de la peinture spécial textile. Là encore, on assemble à la machine au nylon transparent.

Paysage brodé

Ensuite, on positionne des laines texturées pour souligner certaines collines, et on les coud à la main.

Paysage brodé

Enfin, avec de la broderie main, on vient broder des petites fleurs, au point de nœud, et quelques tiges au point lancé.

Paysage brodé

Le résultat

Et voilà le résultat, qu’il ne me reste qu’à encadrer avant de l’offrir à la personne qui m’a permis de faire cet atelier.

Paysage brodé

J’ai trouvé cela très plaisant à faire, car ce ne sont pas des matières textiles que j’ai l’habitude de travailler. J’ai aimé le côté très spontané de la création, autant que l’esthétique qui s’en dégage. Ina Georgeta Statescu a bien pris le temps de tout expliquer, c’était agréable.

Et après ?

J’ai récemment découvert le travail de Whitney Alyssa, une Californienne qui travaille le papier de manière très chouette. Le paysage brodé aujourd’hui m’a fait penser à son travail, dans des matières très différentes certes, mais avec ce même esprit de superposition et de couture.

Je pense donc retenter l’expérience initiée aujourd’hui, avec peut-être des matières un peu différentes ou des formes plus abstraites. Dans tous les cas, peu importe les matériaux, il y a de quoi s’amuser !

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir les prochains articles du blog !

Pas de spam ! Consultez la politique de confidentialité pour plus d’informations.

Nelly Glassmann
Nelly Glassmann

Slasheuse créative / consulting en éditorial web déco-lifestyle / blogueuse passionnée deco DIY &food / animation d'ateliers créatifs / design d'intérieur, etc.

Publications: 441

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.