Avant/après : j’ai relooké le meuble de couturière de ma grand-mère

J’ai toujours croisé ce meuble de couturière, chez mes grand-parents, dans leur chambre. Il appartenait à ma grand-mère, décédée l’an dernier, et à sa mère avant elle*. C’est donc avec une certaine émotion que je perpétue la tradition en l’accueillant désormais chez moi. Malgré les années, il était encore en bon état. Certes, le vernis était écaillé et il manquait quelques vis. Mais il restait fonctionnel. Je me suis donc attelée à son relooking.

Le meuble de couturière avant

On appelle également ces petits meubles des travailleuses. Leur particularité est d’offrir des compartiments qui se déploient horizontalement, afin de révéler les accessoires de couture qui s’y cachent.

Avant/après : j'ai relooké le meuble de couturière de ma grand-mère

Quand je l’ai récupérée, la travailleuse était encore remplie du matériel de couture de ma grand-mère. Boutons, pressions, fils, aiguilles…

Avant/après : j'ai relooké le meuble de couturière de ma grand-mère

La voici vide : le fond des compartiments était recouvert d’une sorte de toile adhésive d’un motif assez passé.

Avant/après : j'ai relooké le meuble de couturière de ma grand-mère

Le meuble de couturière après

Je n’avais jamais rénové de meuble. Et en général, ma maladresse légendaire m’oblige à me tenir éloignée des outils de bricolage de mon mari. Mais une fois n’est pas coutume, parce que ce meuble a beaucoup de valeur (sentimentale) à mes yeux, j’ai joué de la ponceuse électrique. Sans me blesser. Sans rien casser. Woohoo !

J’ai commencé par démonter le meuble, pour isoler ses compartiments et les morceaux de bois qui permettent le déploiement. J’ai retiré les vis et la toile adhésive. Et j’ai poncé. Poncé. Poncé…

Et quand j’ai bien tout poncé, j’ai peint le fond du grand compartiment du fond et des deux du milieu avec un superbe gris de chez Farrow and Ball (Mole’s Breath), en veillant à bien protéger les bords avec du scotch de peintre, et une couche préalable de gesso. Quant aux deux compartiments du haut, j’ai simplement collé une feuille de papier à motif (Sostrene Grene) dans le fond.

Quand il a fallu tout remonter, j’ai utilisé de nouvelles vis. Cela permettait de remplacer celles qu’il manquait, mais également d’avoir quelque chose de plus propre. Il faudra sans doute que j’ajoute des rondelles à l’occasion.

J’adore le résultat. Le meuble de couturière ainsi poncé a un charme fou, un peu rustique. J’ai pris le parti de ne pas le vernir et encore moins de le peindre. C’était important pour moi dans ce relooking de conserver au maximum l’aspect extérieur de la couturière. Sur Pinterest, on en trouve pourtant de jolies, repeintes. Celle de Léa, de Pin’k’up, est particulièrement chouette.

Mais donc, voilà, la mienne, je la voulais sobre dehors, fidèle à celle que voyait ma grand-mère tous les jours, et relativement sobre dedans (mais avec un soupçon de fantaisie quand même).

Avant/après : j'ai relooké le meuble de couturière de ma grand-mère

Avant/après : j'ai relooké le meuble de couturière de ma grand-mère

Avant/après : j'ai relooké le meuble de couturière de ma grand-mère

Le joli papier Sostrene Grene, qui me sert habituellement pour mes origamis.

Avant/après : j'ai relooké le meuble de couturière de ma grand-mère

Et la peinture Mole’s Breath de Farrow & Ball, un gris sourd très élégant.

Avant/après : j'ai relooké le meuble de couturière de ma grand-mère

Avant/après : j'ai relooké le meuble de couturière de ma grand-mère

Je n’avais pas spécialement de place pour un meuble supplémentaire chez moi, mais j’ai trouvé un coin de mon entrée où ça rentrait. Du coup, je passe devant 50 fois par jour et ça me met en joie !

Avant/après : j'ai relooké le meuble de couturière de ma grand-mère

Elliott le chat valide aussi !

Edit : * il s’avère que ma grand-mère et sa mère avaient la même, et non que ma grand-mère ait hérité de celle de sa mère. Celle de mon arrière-grand-mère est désormais chez la cousine de mon père, laquelle m’a permis de faire la bonne filiation (merci Yaël !)!

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir les prochains articles du blog !

Pas de spam ! Consultez la politique de confidentialité pour plus d’informations.

Étiquettes:

11 commentaires sur “Avant/après : j’ai relooké le meuble de couturière de ma grand-mère”

  1. Bonsoir
    Je trouve le côté naturel superbe sur cette travailleuse .
    Je compte faire le même rendu sur celle dont j’ai hérité.
    J’ai aussi des vis à changer, pourriez vous me dire où m’en fournir ?
    Merci par avance.

    1. Bonjour Audrey, j’ai acheté les vis chez Casto. J’avais pris une des vis de la travailleuse pour pouvoir identifier facilement un modèle équivalent dans le magasin 🙂 Bon relooking !

  2. Bonjour,
    Je ne laisse pas souvent de commentaire mais l histoire de votre travailleuse m’a touchée.
    Félicitations pour votre travail. Je comprends que ce meuble ait de l importance pour vous.

  3. Bonjour,
    J’adore le travail réalisé ! Je viens de récupérer la travailleuse à couture de mon arrière-grand-mère et elle est en sale état.
    Je commence donc par la poncer avant de la réparer et j’aimerais la laisser au naturel aussi. As-tu mis quelque chose pour protéger le bois ensuite?

  4. Salut,
    J’ai acheté une boîte à couture exactement pareille que j’aimerai restaurer aussi. Malheureusement dans un déménagement j’ai perdu les vis.
    Saurais tu me dire quelles vis tu as utilisé et à quel endroit tu les as acheter..

    Merci
    Ps: très jolie ta restauration

  5. Superbe, très sobre. La laisser nature, c’est vraiment sympa, bravo. Et surtout, pour en être utilisatrice… C’est drôlement pratique, une travailleuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.