Couture

Couture : bilan des patrons cousus en 2019

Savoir coudre à la machine, cela me faisait envie depuis plusieurs années. J’étais même équipée d’une Janome depuis 2009 ! Malheureusement, si j’ai appris en autodidacte quasiment toutes les techniques créatives testées depuis 2015, celles liées à la couture m’échappaient encore. J’arrivais à peine à coudre droit et me contentais de bricoler des coussins… Quel dommage de ne pouvoir exploiter d’avantage ma machine ! Et puis, en janvier 2019, contre toute attente, j’ai commencé à suivre un cours de couture. Très vite, ça m’a ouvert un champ incroyable de nouveaux projets. Les bases les plus rudimentaires ne me faisant plus défaut, j’ai commencé, en parallèle des projets cousus pendant le cours, à réaliser toute seule chez moi des modèles qui me faisaient de l’oeil.

Couture : bilan des patrons cousus en 2019

Et comme nous sommes désormais en décembre 2019, il est temps de faire le bilan de cette première année sous le signe de la couture !

La jupe Chardon de Deer & Doe

C’est le tout premier patron que j’ai acheté, et c’est un vrai coup de coeur. Je l’ai réalisé 4 fois : en bleu à motif floral, en bleu marine, en jaune moutarde et en vert d’eau. Je recommande vivement les patron Deer and Doe, ils sont clairs, même pour une débutante comme moi, et bien coupés.

Jupes Chardon de Deer and Doe

Motif floral pour une Chardon bleue

C’est ma toute première jupe, cousue début février ! Quelle fierté de la voir prendre vie sous l’aiguille de ma Janome. Je n’avais à ce moment-là pas de surjeteuse, les finitions ne sont donc pas très « pro », mais la jupe reste une de mes préférées, été comme hiver.

> A découvrir plus amplement ici : Couture : ma 1ère jupe Chardon de Deer and Doe

La jupe Chardon en bleu marine

La deuxième version de la jupe Chardon a été réalisée dans un tissu bleu marine, un peu épais, trouvé aux Coupons de Saint Pierre. Je la porte avec un chemisier en jean, j’adore l’effet. J’ai du la coudre la même semaine que la précédente, tellement enthousiasmée par le résultat de la première !

Une Chardon raccourcie en vert d’eau

La troisième version du patron Chardon a été cousue fin février. Je voulais essayer une longueur plus courte que les deux premières, ça lui donne une allure de jupe de tenniswoman, non ? Même si j’aime beaucoup sa couleur, c’est peut-être celle que j’ai le moins mise cette année.

Ma Chardon jaune moutarde, une valeur sûre !

Avec la photo de cette jupe jaune moutarde, j’ai établi mon record de likes sur Instagram. C’est dire si elle a eu du succès ! Entre sa couleur parfaite et ses finitions brodées sur l’ourlet, elle a tout bon. Cousue début mars, c’est aussi la dernière de mes jupes Chardon.

> En savoir plus : Couture : une jupe Chardon jaune moutarde

La robe Belladone de Deer & Doe

Enchantée par ma première expérience avec un patron Deer & Doe, j’ai acheté la blouse Datura et la robe Belladone. J’ai commencé par cette dernière, pour le mariage civil de mon frère. En version émeraude, elle est vraiment chouette ! Et hier, j’ai mis un point final à une version hivernale noire, que je porterai pour le réveillon de Noël…Robe Belladone de Deer and Doe

La robe Belladone en vert émeraude

Cousue en mars, cette robe Belladone est pleine de charme ! Ses petites poches, son dos ouvert, l’élégance de ses lignes… La couleur est étrange sur la photo juste au dessus, car elle est plus verte en vrai (comme ci-dessous).

View this post on Instagram

Ne jamais dire jamais. Ça semble évident, non ? Pourtant, moi, je n'y croyais pas, pas du tout même, d'être capable de coudre un vêtement. Et puis, j'ai cousu une jupe Chardon, une deuxième, une troisième, une quatrième… Il était temps de passer au niveau au dessus, avec une robe. Mais pas n'importe laquelle. J'ai choisi la Belladone de Deer and Doe, pour le mariage civil de mon frère. Que dire ? C'est tellement gratifiant de porter un vêtement qu'on a soi-même assemblé, patiemment. En plus, la patience, c'est une qualité qui me fait particulièrement défaut quand il s'agit de créativité. Alors forcément, je suis fière de moi, d'autant que ce n'était pas gagné, la couture et mes deux mains gauches. Et puis, il faut avouer que les patrons Deer and Doe, associés aux cours de couture que je prends depuis quelques semaines, ça simplifie les choses. Bref, voilà ma dernière couture terminée, dans un tissu émeraude vraiment canon ! Avec fermeture invisible et dos à découvert… #ddbelladone #jeportecequejecouds #couturedebutant #sewingpattern #cousumain #deeranddoe #passioncouture #robe #machineacoudre #isewmyownclothes

A post shared by Nelly Glassmann (@nellyglassmann) on

Une Belladone avec des manches pour Noël

C’est la dernière robe que j’ai cousue, hier ! J’avais vraiment envie de refaire Belladone depuis un moment, mais il me manquait une occasion. Les fêtes de fin d’année tombent à pic. En revanche, je souhaitais une version d’hiver, avec des manches. Ma prof de couture a donc cherché de quoi me couvrir les bras. J’ai un peu galéré pour la couture du dos, qui baillait trop à mon goût. Quant au biais bleu, c’est simplement parce que je n’avais pas de noir sous la main, je le changerai peut-être l’année prochaine pour faire plus propre…

Robe Belladone avec des manches

Robe Belladone avec des manches

La blouse Datura de Deer & Doe

Cousue une première fois en avril puis une seconde fin mai, la blouse Datura est sans doute le patron que j’ai le moins réussi… La version bleue est sympa mais le tissu est un peu trop transparent au final. Quant à la version au super tissu imprimé, elle n’est pas à ma taille car je me suis emmêlée les pinceaux en voulant agrandir le bas… Je ne m’étendrai donc pas sur le sujet, et vous invite plutôt à lire mon article sur l’une et à regarder la photo de l’autre pendant sa conception… J’espère retenter ma chance en 2020 car le patron reste très sympa !

Couture : ma blouse Datura de Deer & Doe

> A lire : Couture : ma blouse Datura de Deer & Doe

La robe de plage Burda

Cette robe-là, c’est peut-être ma préférée. Pourtant, à première vue, elle ressemble à un sac, et en plus, c’est un modèle estival normalement, à porter sur un maillot de bain. Mais avec une ceinture et un tissu un peu épais (le même que la jupe Chardon marine), elle se métamorphose !

Robe de plage Burda

Je l’ai cousue pour un mariage pluvieux fin avril, et je la porte désormais à chaque fois que j’ai besoin d’une tenue un peu plus habillée qu’à l’ordinaire.

> A découvrir avec mon article : Couture : une robe de plage détournée pour un mariage

Ma robe personnalisée Atelier Charlotte Auzou

Il est temps de parler de ce patron sur ce blog. Je suis même étonnée de ne pas l’avoir encore fait car 1) je suis fan du concept 2) je l’ai réalisé 3 fois… Et il est probable qu’en 2020, il y en ait davantage…

Le concept d’Atelier Charlotte Auzou, c’est de proposer une robe originale, en lui associant une combinaison de hauts, bas, et manches au choix. Ainsi, j’ai acheté le haut « devant et dos classiques » (cols ronds ou V), le bas « jupe froncée » (en 3 hauteurs) et les manches minis, courtes et 3/4. Comme j’aime rentabiliser mes patrons, avec celui-ci, j’ai de quoi créer des versions très différentes avant de m’en lasser !

Ma robe personnalisée Atelier Charlotte Auzou

Ma robe personnalisée effet wax

J’avais craqué sur ce tissu chez Bouchara, à Versailles. Il donne ici une version très estivale et colorée. J’ai mis cette robe plusieurs fois cet été, mais je regrette qu’elle soit un brin trop courte. A moins qu’elle n’ait rétréci au lavage ?

Ma robe personnalisée Atelier Charlotte Auzou

View this post on Instagram

J'ai terminé ma nouvelle robe, d'après le super concept de @ateliercharlotteauzou : on module la robe de ses rêves avec une sélection de hauts, de bas et de manches. J'ai opté pour les devant et dos classiques en V, la jupe froncée et les manches mini. Seule liberté, j'ai ajouté des poches sur la partie basse, en utilisant le patron de celles de la jupe Chardon. Pour le tissu, j'ai craqué sur cet imprimé chez Bouchara, à Versailles. Bref, je recommande ce patron, autant parce qu'il est chouette que pour la réactivité du compte Instagram de Charlotte Auzou Atelier, qui a pu m'éclairer deux fois pendant la réalisation de la robe (merci !). Vous l'avez testé ? Si oui, avec quels éléments ? Si non, vous êtes sur quel patron en ce moment ? #lesprojetsfantastiques #jeportecequejecouds #coutureaddict #couture #sewingpattern #patrondecouture #marobeateliercharlotteauzou #robe

A post shared by Nelly Glassmann (@lesprojetsfantastiques) on

Ma robe personnalisée en noir (manches courtes)

Avec un tissu rigide, le col arrondi devant et V derrière, cette version est très chic ! Je l’ai cousue fin août, je n’en ai donc pas beaucoup profité cet été. Et je n’ai pas encore eu l’occasion de la mettre cet hiver, mais rien que de l’écrire, ça me donne envie de la sortir de mon armoire !

Ma robe personnalisée Atelier Charlotte Auzou Ma robe personnalisée Atelier Charlotte Auzou

View this post on Instagram

J'adore ma nouvelle petite robe noire, cousue d'après le patron de @ateliercharlotteauzou . J'ai pris le devant et dos classiques, avec col rond devant et en V derrière. Le bas est la jupe froissée, à laquelle j'ai ajouté des poches (c'est important les poches). Et les manches sont les minis. Côté tissu, je ne saurais pas dire ce que j'ai utilisé, sans doute un coton un peu rigide, avec une bonne tenue. Comme il était un peu transparent, j'ai ajouté une doublure. Ainsi, elle sera également très bien pour cet hiver. Et pour accessoiriser, mon incontournable grosse ceinture élastique. Dire que la couture est une activité gratifiante est un euphémisme quand il faut en plus convenir que le résultat porté est très positif pour sa propre confiance en soi. Bon, du coup, je vous laisse, j'en ai une deuxième à terminer ! #marobeateliercharlotteauzou #ateliercharlotteauzou #lesprojetsfantastiques #couturedebutant #couture #jeportecequejecouds #mapetiterobe #petiterobenoire #sewing #passioncouture

A post shared by Nelly Glassmann (@lesprojetsfantastiques) on

Du noir et des manches pour cette autre robe personnalisée Atelier Charlotte Auzou

Cette troisième version, cousue à la rentrée, elle m’en a fait voir de toutes les couleurs avant que je ne l’adopte tout à fait. Il faut dire que j’ai eu du mal à lui trouver la bonne longueur de jupe… Et puis finalement, toujours avec une ceinture, elle me plaît beaucoup, je la porte régulièrement. Elle est très confortable !

Ma robe personnalisée Atelier Charlotte Auzou

Ma version très personnelle de la blouse Valentine du livre Petits Hauts (éditions Mango)

Réalisée juste avant la robe Belladone pour Noël, cette petite blouse noire a aussi été cousue dans l’optique des fêtes. Mais elle a connu pas mal de modifications par rapport au modèle original proposé par Le laboratoire familial dans le livre. J’avais un gros doute sur le col, j’ai quand même suivi les indications, mais mon intuition s’est confirmée au moment de le poser. Avec l’aide précieuse de ma prof de couture, j’ai retiré le col et coupé une nouvelle encolure en V. Dans le dos, j’ai remplacé le bouton par un zip doré. En écho, j’ai utilisé des boutons dorés pour les manches. Enfin, pour lui apporter une touche plus personnelle, j’ai placé en bas une bande de dentelle noire, récupérée d’une jupe que je ne portais plus.

Blouse Valentine

Blouse Valentine

Blouse Valentine

Les autres projets couture en 2019

Un sac à dos pour mon mari

> A lire : Couture : un sac à dos pour homme

Des pochettes pour les maîtresses

> En savoir plus : Cadeau pour la maîtresse : une trousse brodée

Des sacs « cabas cool » (Burda)

Sac cabas cool de Burda

Cette deuxième version a une grande fermeture éclair, ce qui permet de fermer le sac, contrairement à la version originale. C’est quand même plus pratique !

Ma trousse de couture

On termine avec cette trousse de couture, cousue juste après mon premier cours, d’après un modèle retrouvé dans la travailleuse de ma grand-mère…

Voilà, c’était mon bilan 2019. J’aurais pu parler de ma chemise cache-coeur Burda noire, pas terminée depuis des mois, ou encore des jupes cousues à l’arrache en février. Mais concentrons-nous sur cette garde-robe cousue main qui est la promesse de futurs projets couture encore plus réussis !

2 Comments

  • Reply
    De septembre
    27 décembre 2019 at 17 h 29 min

    Eh bien, tu as bien travaillé en 2019!
    Je fonds sur ta jupe moutarde…. et encore plus maintenant que j’ai vu l’ourlet brodé ♡
    Petit question indiscrète: où as-tu trouvé des cours de couture (assos, cours particuliers…)?
    J’en reprendrai bien pour m’y remettre sérieusement

    • Reply
      Nelly
      27 décembre 2019 at 17 h 38 min

      Merci pour tes messages !

      Je prends des cours via le centre culturel de ma ville 🙂

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.