Aller au contenu

Couture : une jupe Murano qui brille !

Il y a quelques jours, j’ai reçu un coupon mystère de la part de Mondial Tissus. Identifié par mes yeux non-experts comme un velours milleraies à points dorés, il m’a d’abord laissée dubitative : vais-je trouver quelque chose à coudre avec, alors que les fêtes sont passées ? Finalement, avec cette jupe Murano, revisitée sans broderies mais avec un passepoil doré, je scintille, même pour travailler à la maison ! Après tout, qui a dit que les tenues qui brillent devaient être réservées aux réveillons ?

Couture : une jupe Murano qui brille !

Un velours léger qui brille

Je n’avais jamais cousu du velours, et encore moins du velours milleraies. Celui-ci, moins épais que le velours côtelé, est aussi plus fin dans ses rayures. Doux au toucher, il semble particulièrement adéquat pour les projets de jupes ou pantalon qui demandent un minimum de tenue.

Ce coupon de tissu envoyé par Mondial Tissus a une particularité qui fait tout son charme : des points métalliques, dorés, qui le font briller de mille feux ! Dommage que je n’aie pas les références, je n’ai pas réussi à le retrouver sur le site non plus…

Pour ce qui est de coudre ce type de tissu, aucune difficulté : il tient bien, et ne bouge donc ni à la découpe, ni à la couture en machine !

Une jupe à poche

Pour utiliser ce coupon de tissu, j’ai opté pour un patron que j’avais dans mon stock depuis mes débuts en couture en 2019 : la jupe Murano, une collaboration entre Marie Claire Idées et Artesane. La spécificité de ce patron, à la base, ce sont ses poches brodées. Broderie que j’ai donc snobée pour utiliser un passepoil doré, raccord avec le velours milleraies.

Couture : une jupe Murano qui brille !

J’avais déjà cousu ce patron début 2019, et n’avais jamais pu porter la jupe. D’une part, je débutais, donc, ce n’était pas parfait, surtout en terme de finitions. Mais surtout, la jupe était trop grande. Et à l’époque, je n’étais pas capable de la reprendre pour la mettre à ma taille. 3 ans plus tard, le patron de la jupe taillait toujours trop grand, même en 36 : j’ai donc du tailler dans le dos uniquement parce que je m’en suis rendue compte APRES avoir cousu le devant avec les poches. Au final, ça ne se voit pas, mais ça m’a fait une petite frayeur 😅

Il n’y a pas vraiment de difficultés sur ce patron. Il a plusieurs pièces pour les poches, mais ça s’imbrique bien. La pose du passepoil, dont je ne suis pas familière, s’est passée sans encombre. Quant à la fermeture invisible, ce fut « finger in the nose » avec le bon pied (je recommande ce super lot de pieds-de-biche !). J’ai même poussé la témérité jusqu’à faire un ourlet invisible à la machine. J’aurais peut-être dû le coudre plus bas, on en devine la ligne, mais tant pis !

Au final, le patron est chouette et se marie bien avec ce tissu qui scintille ! Et comme ça, j’ai trop la classe pour travailler à la maison 😄

Tissu offert par Mondial Tissus

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir les prochains articles du blog !

Pas de spam ! Consultez la politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.