Punch needle : une broderie en relief toute douce

Aujourd’hui, les planètes étaient alignées pour que je fasse du punch needle. Deux livres empruntés récemment à la bibliothèque m’avaient donné envie de m’y remettre. Et une bonne affaire chez Cultura m’a mis le pied à l’étrier.

Un temps à puncher !

Parmi les nouveautés de ma bibliothèque municipale, j’ai déniché ces derniers temps les livres Punch needle et cie de Julie Robert et Punch needle : 27 créations à broder de Laetitia Dalbies. En les empruntant, je me suis dis que ce serait cool de m’y remettre. Mais jusqu’à présent, je n’avais pas pris le temps de le faire.

Et puis, ce matin, au détour du coin dédié aux soldes chez Cultura, je suis tombée sur un kit Punch Needle Créalia, à -70%. A 8 euros au lieu de 27, ce kit Punch needle me semblait une bonne affaire. Au vu du contenu, j’en ai eu pour mon argent, avec notamment une aiguille à puncher, un cadre rectangulaire, de la toile et de la laine… Certes, j’avais déjà deux aiguilles à puncher, mais l’une a deux gros défauts qui la rendent impraticable et l’autre… J’avais oublié que je l’avais (#ooops). Après essai, cette nouvelle aiguille à puncher est parfaite, très maniable et sans risque d’accroc au niveau du chas, comme c’est le cas pour celle qui n’a pas mes faveurs. Adoptée !

Punch needle

Pour la toile et le cadre, je les ai mis de côté pour le moment, je les utiliserai plus tard. En effet, leur (très) grand format aurait nécessité un temps que je n’avais pas. Parce que, me connaissant, si je n’avais pas terminé mon ouvrage de punch needle aujourd’hui, il aurait stagné inachevé dans un placard…

J’ai donc profité de ce temps exécrable et de la luminosité toute aussi pourrie pour faire du punch needle.

Punch needle : un mix entre broderie et tissage ?

Comme pour de la broderie, j’ai utilisé un tambour à broder de 16cm de diamètre, et une chute de toile à puncher (il me semble que c’est de la marque Graine créative, mais je n’en suis pas certaine). Côté laine, j’ai utilisé mon stock pour le tissage contemporain, ainsi que 2 pelotes issues du kit Punch needle. Parce que finalement, la logique pour choisir ses pelotes est la même : de la couleur, de l’épaisseur, de la texture. Et pas de modèle prédéfini : j’ai punché au lâcher-prise !

A lire aussi : Tissage : comment bien choisir ses pelotes de laine ?

Mon ouvrage à la punch needle

Voici donc ma création du jour ! Réalisée en un après-midi à peine. C’est toujours aussi agréable à faire, l’aiguiller à puncher se manie très facilement. Et quel plaisir de voir se dessiner les motifs au fur et à mesure. C’est vraiment comme en tissage, j’aime l’énorme part de hasard qui influence le résultat final.

Punch needle

Punch needle

Punch needle

Punch needle

Vous n’imaginez pas à quel point c’est kiffant de passer sa main dessus. C’est tout doux ! Le jeu de textures est agréable, et pas seulement pour les yeux ! Ne reste plus qu’à l’accrocher quelque part, ou pourquoi pas… le mettre en vente sur Etsy ?

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir les prochains articles du blog !

Pas de spam ! Consultez la politique de confidentialité pour plus d’informations.

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.