Tissage

[Vidéo] Comment fabriquer un métier à tisser en carton ?

Vous avez découvert le tissage contemporain d’une manière ou d’une autre. Peut-être via Pinterest, Instagram ou les blogs ? Peut-être même via le mien… Bref, vous trouvez ça canon et vous avez envie de vous lancer vous-aussi dans ce loisir créatif si esthétique. Mais bon, comme vous n’êtes pas sûr(e) que ça va vous plaire, vous ne voulez pas investir dans un vrai métier à tisser. Pas de problème ! Parmi les façons d’aborder le tissage moderne à peu de frais, le recyclage de carton est sans doute le plus facile. La preuve avec cette petite vidéo pour réussir un métier à tisser esprit DIY.

Mes conseils pour réussir son métier à tisser en carton :

1 ) Choisir un morceau de carton de petite taille pour débuter

Erreur de  débutant : vouloir tout de suite réaliser un tissage XXL. Essayez déjà de comprendre comment marche ce bidule en carton avant de voir plus grand.

2) Faire des fentes suffisamment espacées

Comme au dessus, il ne faut pas aller trop vite en besogne. Pour s’initier au tissage contemporain, il faut réussir à appréhender sa technique ! Pour cela, il faut voir clair dans son fil de chaîne. En plus, en espaçant les fentes d’un centimètre à chaque fois, pour votre premier ouvrage cartonné, vous allez facilement pouvoir tracer les repères à la règle, sans avoir besoin  d’une calculatrice… Quand votre dextérité de tisseur/tisseuse débutante sera plus affûtée, vous pourrez réduire l’écart, entre 0,5 et 0,8 cm par exemple. Après, il faut savoir que plus les fentes sont proches, plus c’est long et compliqué à tisser… Mais je dis ça, je ne dis rien…

3) Utiliser un carton assez épais

Si vous n’avez pas de carton de colis à disposition, les cartons d’emballages alimentaires peuvent dépanner, mais il faudra peut-être en superposer plusieurs pour éviter que le carton ne se plie pendant le tissage. Ce serait dommage (et pas rattrapable).

[Vidéo] Comment fabriquer un métier à tisser en carton ?

Mon avis sur le métier à tisser en carton :

Ce ne serait pas honnête de vous parler des métiers à tisser en carton à fabriquer soi-même sans vous dire ce que j’en pense vraiment. N’imaginez pas une seconde que vous ferez des merveilles avec ce métier à tisser-là. D’abord, parce que sa structure même n’est pas optimisée. Avec votre aiguille, pour passer sous le fil de chaîne, vous allez devoir frôler la surface du carton, les mouvements ne seront donc jamais fluides, il faudra aider l’aiguille avec vos doigts. De plus, vous ne pourrez pas accéder à l’arrière de votre ouvrage, ce qui signifie que tous vos fils pendront sur le côté jusqu’à ce que vous puissiez vous en occuper. N’espérez donc pas faire des motifs…

En fait, le métier à tisser en carton vous permettra juste d’assimiler la technique du tissage, qui est « en dessous – au dessus – en dessous – au dessus… ». Si vous arrivez à passer ce cap, alors, c’est bon, passez tout de suite à l’étape suivante : un métier à tisser avec un cadre ! Là, deux possibilités : investir dans un métier à tisser, on en trouve des scolaires de petit format sympathiques pour pas trop cher*. Ou alors, en fabriquer un (encore !), avec un cadre photo de taille plus importante que votre morceau de carton, et y planter des clous. Personnellement, pour avoir essayé, j’ai détesté planter des clous (pas droits) et j’ai fini par tout mettre à la poubelle car c’était trop dangereux avec des enfants en bas âge…

Maintenant, vous savez tout !

* En général autour de 14 euros, mais sur le site Buttinette, il y en a un à moins de 7 euros. Les finitions sont moins clean niveau ponçage mais pour l’avoir acheté en métier à tisser d’appoint, il est très bien quand même !

> A lire aussi :

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.