Aller au contenu

Couture : une jupe bohème pour l’été

L’été, sa canicule et… ses jupes longues ! J’ai toujours pensé qu’on était mieux avec des jupes courtes quand il fait chaud. Erreur ! D’abord, parce qu’il est impossible de s’assoir quelque part sans avoir les fesses à moitié à l’air et les cuisses collées à la chaise. Et quand celle-ci est brûlante, n’en parlons pas…. Et puis, une jupe courte, ça laisse les gambettes exposées à fond au soleil. Sans parler forcément de coup de soleil, ça chauffe vite !

La jupe longue évite donc bien des désagréments, tout en restant hyper agréable à porter. Preuve en est, cette jupe bohème cousue ces jours-ci dans un super tissu déniché sur le site Mondial Tissus.

Une jupe longue sinon rien

Cette année, je voulais vraiment enrichir ma garde-robe estivale de jupes longues, d’autant que la météo s’y prête vraiment plus que l’an dernier où j’avais cousu deux robes que j’ai à peine mis tellement il a fait moche. Bref.

Ayant cousu le patron Justine de Ready to Sew il y a deux ans, je rêvais désormais d’un modèle bohème : avec des fronces, des imprimés, et une bonne longueur (compatible même avec mon 1.58m).

Et puis, la jupe bohème, surtout en version élastiquée à la taille, présente un grand avantage : pas besoin de patron pour la coudre ! Elle est tout simplement constituée de panneaux froncés et assemblés ensemble. Des rectangles, c’est simple comme bonjour !

Un tissu imprimé, trop beau

Pour le tissu de ma jupe bohème, j’ai craqué sur Pinéa, un sergé de viscose d’Eglantine et Zoé, découvert sur le site de Mondial Tissus. Quelle merveille ! Il est plus épais qu’une viscose, donc moins transparent et son motif est vraiment chouette. Un peu moins fleuri/liberty que ce qu’on voit partout, histoire d’adopter la tendance jupe bohème en se démarquant légèrement 😅

Jupe bohème

Comment faire une jupe bohème ?

Je ne vais pas vous faire un tuto détaillé, parce que je n’ai pas pris de photos (l’inconvénient de vivre volets fermés à cause de la chaleur). Mais ça ne m’empêche pas de vous expliquer brièvement comment j’ai fait.

J’ai commencé par prendre mon tour de hanche. Hanche, et pas taille. En effet, il faut mesurer l’étendue de son postérieur, afin que celui-ci puisse se glisser dans la jupe. CQFD.

Moi, ça faisait environ 90cm.

J’ai donc découpé deux rectangles de 55 x 30 cm (panneau 1). Soit 90/2 + 10 cm pour pouvoir froncer un peu. (L x H)

Puis deux rectangles de 65 x 30 cm (panneau 2).

Puis deux rectangles de 100 x 25 cm (panneau 3).

Evidemment, ces mesures sont celles de ma jupe, réalisée par rapport à mon propre gabarit. Ajustez les largeurs en fonction de votre tour de hanche, mais aussi votre taille (en hauteur, j’entends). Certains panneaux peuvent être plus longs, plus courts, bref, c’est absolument, complètement, modulable ! Ce qu’il faut juste avoir en tête, c’est que pour bien froncer, il faut avoir assez de tissu en largeur.

Comme mon tissu est un peu épais, je ne voulais pas abuser des fronces sur la partie haute, j’en ai donc surtout mis en bas, avec un ratio d’environ +50% de largeur entre le panneau 2 et 3. Mais avec un tissu plus léger et fluide, voire avec seulement deux panneaux, j’aurais pu froncer plus mon deuxième panneau en le coupant avec un plus grande largeur. Quand je vous dis que ça s’adapte sans problème…

Une fois les panneaux 2 et 3 froncés, j’ai assemblé le bas du 1 avec les fronces du 2. Puis le bas du 2 avec les fronces du 3. j’ai fait ça pour les 3 panneaux devant, et les 3 panneaux dos. Pour des finitions propres, j’ai surjeté ces coutures. Et j’ai même surpiqué la couture que j’ai plaquée vers le haut, afin que ça ne me gêne pas.

Puis, j’ai assemblé le devant et le dos par les côtés, + un petit surjet pour les finitions. Idem, j’ai surjeté le bas, pour faire un ourlet simple (environ 2,5 cm).

Quant à la ceinture, j’ai mesuré mon tour de taille (la taille, cette fois, et non les hanches !) pour avoir la longueur d’élastique. J’ai utilisé un élastique côtelé blanc 30 mm de Mondial Tissus. 

Sur le haut de la jupe, que j’ai surjeté (toujours cette histoire de finitions propres !), j’ai fait un rentré de la largeur de l’élastique + environ 0,5cm (donc moi, 3,5 cm). Attention à laisser une ouverture pour glisser l’élastique !

Avec une épingle à nourrice, j’ai passé l’élastique dans cette coulisse, et l’ai assemblé par une couture solide. Puis j’ai fermé l’ouverture par quelques points de couture supplémentaires.

Enfin, afin de maintenir l’élastique en place (sans quoi il passera son temps à se retourner dans la coulisse), je l’ai piqué, au milieu, tout en tirant la taille de la jupe (important ! On ne pique pas sur les fronces, mais sur le tissu + l’élastique bien tendus !).

Et voilà le résultat !

Jupe Bohème Les Projets Fantastiques

 

Tissu et élastiques offerts par Mondial Tissus

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir les prochains articles du blog !

Pas de spam ! Consultez la politique de confidentialité pour plus d’informations.

Étiquettes:

4 commentaires sur “Couture : une jupe bohème pour l’été”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.