Couture

Couture : une pochette pour ranger les masques

Ça vous est déjà arrivé de sortir de chez vous, de faire quelques pas, voire quelques mètres, avant de vous rendre compte, Ô stupeur !, que vous avez oublié de mettre votre masque sur votre museau ? Le drame !

Pour ma part, j’ai déjà été sujette à un tel oubli, et pas plus tard que cette semaine… Heureusement, j’ai toujours dans mon sac un ou deux masques en tissu de secours. Et pour ne pas les abîmer, je les range soigneusement dans une pochette en tissu, cousue main. C’est tellement pratique que je vous partage l’idée, qui n’est en fait qu’un détournement d’un tuto dont j’ai parlé à la rentrée : les trousses à crayons d’écolier !

Une pochette cousue main pour ranger mes masques anti-COVID

Une pochette en tissu pour ranger ses masques

Qu’ils soient en tissu ou jetables, il vaut mieux éviter de transporter les masques en vrac au fond de sa besace. Un rangement adéquat est quand même plus hygiénique, n’est-ce pas ? Ainsi, plus propres et mieux rangés dans cette trousse plate, on les trouve en un clin d’oeil.

J’ai utilisé le tuto de la trousse à crayons, proposé par Les Lubies de Louise, et j’ai simplement occulté l’étape finale de mise en relief. A la place, j’ai surjeté le dernier bord cousu.

Des finitions propres pour ma pochette à masques

Un projet couture pour utiliser les chutes de tissu

Pour une pochette, il faut deux rectangles de 14 x 25 cm d’un tissu pour l’extérieur, et deux autres de même taille pour l’intérieur. C’est le moment d’utiliser les bouts de coupon qui stagnent au fond d’un placard !

On peut aussi accorder sa pochette à ses masques (comble du chic). C’est ce que j’ai fait pour la pochette présentée dans cet article. Cousue pour ma mère, elle est assortie à un masque que je lui avais cousu dans le même tissu. J’avais craqué sur ces petits poissons joyeux, dans la boutique Toto, d’Asnières. Quant à l’intérieur, c’est une fin de coupon Sostrene Grene qui va bien avec !

La pochette grande ouverte

J’ai aussi utilisé une fermeture en 20 cm, complétée avec deux morceaux de tissu de 8 x 3 cm. Et du ruban bleu déniché également chez Toto.

Une pochette à masques cousue en deux temps, trois mouvements

Ce qui est bien avec cette pochette, c’est qu’elle est en plus hyper rapide à coudre. Et on peut même la faire sans doublure, avec des finitions à la surjeteuse. La pochette à masques qui a élu domicile dans mon sac n’est pas doublée, et ça passe aussi. Même si je reconnais que c’est plus propre avec un autre tissu à l’intérieur !

A voir aussi : coudre une panière pour les masques

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.