Aller au contenu

Couture : la blouse Tilda de Maison Fauve

Lorsque j’ai reçu la newsletter de Maison Fauve mi-janvier annonçant ce patron, j’ai tout de suite craqué ! D’accord, le fait que la blouse Tilda soit un patron gratuit a beaucoup joué en sa faveur. Mais pas seulement. J’aimais sa coupe et ses détails. C’est vraiment le genre de blouse que j’affectionne au quotidien avec un jean.

 

Couture : la blouse Tilda de Maison Fauve

Des galères comme s’il en pleuvait

Je me suis très rapidement penchée sur ce patron, juste après le top Afra. Malheureusement pour moi, la suite ne fut qu’un enchainement de contrariétés, qui ont vraiment mis à mal mon enthousiasme. D’habitude, à peine commencé lors de mon cours de couture hebdomadaire, je finis un projet dans la semaine… Là, trois semaines après, j’y étais encore…

J’ai galéré pour les fronces sur le devant, car un tissu noir qui bouge, plus prise de tête, tu meurs. Puis, j’ai eu la trèèèès mauvaise idée de mettre du papier carbone blanc sur l’endroit de mon plumetis (de chez Toto) pour indiquer les marques des plis, avant de me rappeler que ça n’allait sûrement pas s’enlever. Boulette ! Ensuite, pour fixer mon thermocollant sur les parmentures, j’ai eu la main lourde sur le fer à repasser, je me suis brûlée avec la vapeur (j’en ai encore les marques ). Re-boulette.

J’ai ensuite avancé à peu près sans encombres, hormis que ça faisait quand même beaucoup de contrariétés (par ma faute en plus…) pour un seul patron. Je n’étais donc ni pressée de le finir, et pas convaincue sur le fait que le résultat me plaise.

La magie de la couture a fini par opérer

Dans un sursaut de motivation, j’ai réussi à monter les manches, et donc pu essayer la blouse dans la foulée, sans les ourlets du bas. Et miracle ! J’ai aussitôt adopté ma blouse Tilda : elle est très bien coupée et hyper agréable à porter. Ouf ! Je l’ai donc rapidement finalisée et j’en suis tellement contente que je vais la refaire. Dans un tissu plus clair. Et sans marquer l’avant de mon tissu… (au final, j’ai quand même pu rattraper le coup en frottant, frottant…).

Pas sûre qu’on voie bien les plis qui font le charme de cette blouse élégante, au niveau du col et des poignets. Le tissu sombre, ça n’aide pas trop à apprécier. Et même si je suis incapable de poser correctement sur la photo pour bien vous la présenter (je fais déjà un grooooos effort en ne coupant pas la photo au dessus du menton !), la coupe un peu trapèze est vraiment sympa. Mais c’est vachement mieux en vrai. Quant à la longueur, elle est parfaite.

Les fronces de la blouse Tilda

Bref, j’ai fait la paix avec ce projet couture et suis bien contente de pouvoir le porter ! et j’ai déjà choisi le tissu pour en faire une seconde…

> Télécharger le patron gratuit de la blouse Tilda de Maison Fauve

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir les prochains articles du blog !

Pas de spam ! Consultez la politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 commentaire pour “Couture : la blouse Tilda de Maison Fauve”

  1. Cette blouse est vraiment magnifique. J’ai adoré la réaliser et c’est un très beau patron.
    Tout à fait d’accord avec vous : si on part avec un tissu galère c’est la galère jusqu’au bout ! votre tissu est très joli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.