Couture

Couture : mes trois versions de la pochette Safran

Aujourd’hui, ce n’est pas une, ni deux, mais bien trois versions d’un patron que je vous propose ! Il s’agit du sac pochette Safran, imaginé par Edwige, alias Miss Cactus. Dire que j’ai un coup de coeur pour ce sac, c’est un euphémisme. Rendez-vous compte : je l’ai cousu déjà 3 fois entre fin novembre et aujourd’hui !

Pochettes Safran

Focus sur la pochette Safran

Edwige a lancé sa ligne Safran fin novembre 2020. Celle-ci est constituée d’une petite pochette simple, d’une pochette-porte-feuille, et d’une grande pochette. On peut acheter les patrons à l’unité (5 ou 6 € selon le modèle) ou dans un avantageux pack avec les trois (9.90 €).

Côté design, il s’agit de sacs à main de format pochette, avec des espaces de rangement très pratiques. A l’extérieur, un jeu de bandes de tissus contrastants donne clairement tout son charme à ce modèle ! On peut jouer sur les couleurs, les motifs mais également les textures…

J’ai découvert ce sac à main Safran grâce aux vilains algorithmes d’Instagram. Pour une fois que je ne les maudis pas… J’ai tout de suite craqué sur le look du sac, c’est exactement le style que j’apprécie. Comme c’était en plus au moment du lancement du patron, il était remisé de 30%, soit 6.93 euros les 3 modèles. Difficile de résister !

Première version : un petit sac à imprimé floral

Une semaine à peine après avoir acheté le patron, je tenais entre mes mains mon premier sac Safran. Pour démarrer, j’ai opté pour la petite pochette. J’ai toujours une appréhension à coudre un patron d’une marque ou créatrice que je ne connais pas. Il me fallait donc minimiser les risques, le temps d’affronter les potentiels obstacles… Le petit format utilisait moins de tissu, et possède une seule poche intérieure. Aucune difficulté majeure sur le papier. Et finalement, à la réalisation non plus !

En fait, j’ai même été très agréablement surprise par la qualité du livret d’explications d’Edwige : c’est clair, très complet et très illustré de photos. Impossible de se rater ! Elle ne lésine ni sur la quantité, ni sur la qualité. Franchement, chapeau et merci Miss Cactus pour ça !

Pour le matériel, de la récup’ sinon rien : un coton sergé restant de mon sac à dos noir, le coton fleuri Riffle Paper Co de ma blouse Norma, le coton jaune moutarde de ma jupe Chardon et du tissu corail de mes masques en tissu. Rien ne se perd !

Petite pochette Safran

Petite pochette Safran

Ce petit sac à main est irrésistible ! Il est parfait pour une soirée ou un mariage, et quand on voyage léger.

Deuxième version : une grande pochette un peu expérimentale

Ma première version était trop jolie mais également trop petite pour être utilisée au quotidien. Et puis, j’avais très envie de tester un autre modèle Safran ! Cette fois, j’ai visé le grand modèle : plus spacieux, il possède surtout plein de petits espaces pour ranger ses affaires…

Je m’étais mise en tête d’utiliser un simili cuir nubuck bleu roi, acheté il y a plusieurs années à l’Eclat de Verre. Clairement, ce n’était pas fait pour faire un sac mais plutôt une pochette ou plus probablement couvrir boîtes ou carnets. Pas pour être trimbalé partout. Mais que voulez-vous, j’avais ça en tête… Je lui ai associé, à ce simili cuir bleu, une partie des tissus déjà utilisés pour l’autre pochette. A savoir, le noir et le jaune, ainsi qu’un reste de gabardine beige. A l’intérieur, j’ai mis un tissu à motif jungle tropicale.

Je l’admets sans peine : autant je suis complètement fan de ce sac pour son format et toutes ses poches, autant je reconnais que le simili cuir bleu fait un peu tache. De plus, je n’aurais pas du le surpiquer, ça aurait fait plus propre. Cela ne m’a cependant pas empêchée de le porter tous les jours entre début janvier et ce matin !

Grande pochette Safran n°1

Grande pochette Safran n°1

Grande pochette Safran n°1

Troisième version : la grande pochette en simili cuir

Dernier sac Safran et non des moindres, celui que j’ai cousu hier. Là, je n’ai rien à lui reprocher : il est au moins aussi beau que le premier et tout aussi pratique que le second.

Différence majeure pour sa réalisation, je n’ai pas fait les fonds de tiroirs…Tous les tissus viennent de chez Buttinette, les simili cuirs métalliques doré et bleu, le tissu coton à feuilles et le coton sergé émeraude. Pour les quantités achetées (30 ou 50 cm), c’est un achat tout à fait raisonnable ! D’ailleurs, c’est un point non négligeable du patron de Miss Cactus, mais ça n’utilise pas énormément de tissu.

Cette fois, le simili cuir est parfaitement adapté à la couture… En effet, il suffit de voir le rendu : ça brille, c’est beau…

Grand sac pochette Safran

Grand sac pochette Safran

Grand sac pochette Safran

Mes cartes de bibliothèque et de transport sont bien rangées au fond du sac, mon gel hydroalcoolique, mes mouchoirs, mon porte-monnaie et mes clefs prennent l’espace d’à côté. Dans la pochette centrale, je range mes papiers et mon masque de secours. Devant, il me reste de la place pour mes lunettes de soleil. Et dans la pochette au plus près de l’ouverture, je range mon téléphone. Il y a en plus de tout ça un autre porte-cartes fixé sur la pochette zippée intérieure…

Plus de photos

J’aurais pu faire une anse assortie, mais il m’a semblé plus simple d’utiliser la même que l’autre sac. J’ai juste à switcher de l’un à l’autre grâce aux mousquetons. D’ailleurs, petit détail, contrairement au patron qui préconise une anse de 2.5cm, et les anneaux adaptés, j’ai tout fait en 3 cm. Toujours par rapport à ce que j’avais en stock…

Alors, vous préférez lequel ?

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.